Navigation

Alessandro Pelizzari nouveau directeur de l’EESP à Lausanne

Alessandro Pelizzari prendra la direction de l’École d’études sociales et pédagogiques - Haute école de travail social et de la santé Lausanne (EESP) dès le 1er juin (archives). KEYSTONE/LUKAS LEHMANN sda-ats
Ce contenu a été publié le 15 janvier 2020 - 11:06
(Keystone-ATS)

Alessandro Pelizzari, secrétaire régional d'Unia Genève, reprendra le 1er juin la direction de l’École d’études sociales et pédagogiques - Haute école de travail social et de la santé Lausanne (EESP). Il succédera à Élisabeth Baume-Schneider.

De nationalité suisse et italienne, âgé de 45 ans, Alessandro Pelizzari bénéficie d’une large expérience dans la conduite d’une organisation sociale. Docteur en sciences économiques et sociales, il est responsable du syndicat Unia Genève depuis 12 ans, écrit le Conseil de fondation de l’EEESP mercredi dans un communiqué.

Auparavant, M. Pelizzari a œuvré dans le monde académique, en participant à plusieurs projets de recherche à l’Université de Fribourg, sur la problématique de la précarisation des conditions de travail notamment. Ses travaux ont débouché sur une thèse de doctorat à l’Université de Genève.

La mise au concours du poste a suscité 35 candidatures. Alessandro Pelizzari remplacera la Jurassienne Élisabeth Baume-Schneider, dont l’élection l’automne dernier au Conseil des États s’est traduite par une démission de sa fonction de directrice après 4 ans à la tête de l'EESP.

Après une courte période de transition, Alessandro Pellizzari quittera Unia le 30 juin. Les organes compétents lanceront la procédure de succession dans les prochaines semaines, a précisé Unia dans un communiqué.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article