Toute l'actu en bref

Le bloc CDU-CSU d'Angela Merkel a repris de l'avance sur les sociaux-démocrates (archives).

KEYSTONE/EPA/DAVID HECKER

(sda-ats)

L'Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Angela Merkel possède sept points d'avance sur le Parti social-démocrate (SPD) de Martin Schulz dans les intentions de vote en vue des législatives en Allemagne. Ce nouveau un sondage a été publié par le journal Bild am Sonntag.

A cinq mois du scrutin du 24 septembre, le bloc conservateur est crédité de 36% des intentions de vote dans ce sondage Emnid, contre 29% pour les sociaux-démocrates (- 2). Ce résultat est inchangé par rapport au précédent, il y a une semaine.

Le parti populiste anti-migrants Alternative für Deutschland (AfD), reste stable à 9%, à égalité avec le parti de la gauche radicale Die Linke, lui aussi au même niveau. Les écologistes Die Grünen gagnent un point à 7%, les libéraux du FDP, qui aspire à redevenir un parti pivot, restant quant à eux à 6%, au-dessus du seuil de représentation parlementaire.

"Effet Schulz"

L'écart entre les deux grandes forces politiques d'Allemagne s'était nettement resserré en début d'année après la désignation de Martin Schulz, ancien président du Parlement européen, pour conduire la campagne du SPD. Les commentateurs avaient alors parlé d'un "effet Schulz".

Mais le bloc CDU-CSU d'Angela Merkel, candidate à un quatrième mandat consécutif à la tête du gouvernement fédéral, a depuis repris ses distances, porté notamment par l'élection régionale du 26 mars dans la Sarre. La CDU y a fortement progressé et le SPD légèrement reculé.

Deux nouvelles élections régionales, le 7 mai dans le Schleswig-Holstein puis le 14 en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le Land le plus peuplé d'Allemagne, fourniront des indications précieuses sur l'état des forces politiques.

ATS

 Toute l'actu en bref