Navigation

Allemagne: le commerce extérieur poursuit son redressement en août

En données corrigées de variations saisonnières (CVS), les importations allemandes ont bondi de 5,8% et les exportations de 2,4% par rapport à juillet (archives). KEYSTONE/DPA/BORIS ROESSLER sda-ats
Ce contenu a été publié le 08 octobre 2020 - 13:53
(Keystone-ATS)

Les importations et exportations allemandes ont poursuivi en août leur rebond après l'effondrement dû au Covid-19, tandis que l'excédent commercial a reculé sur un mois, à 15,7 milliards d'euros, selon des données officielles publiées jeudi.

En données corrigées de variations saisonnières (CVS), les importations ont bondi de 5,8% et les exportations de 2,4% par rapport à juillet, a annoncé l'office fédéral des statistiques Destatis.

Il s'agit de la quatrième hausse mensuelle consécutive pour ces indicateurs, après leur plongeon du printemps, causé par la pandémie de Covid-19, qui a fortement ralenti le commerce international.

Les deux données restent toutefois de 7,9% et 10,2% respectivement en dessous du niveau d'août 2019, signe de l'impact durable de la pandémie.

L'Union européenne a absorbé 48,2 milliards d'euros de biens allemands, soit une baisse de 7% sur un an. Les importations depuis l'UE ont quant à elles baissé de 5,4%.

Le commerce avec les pays tiers reste aussi en fort déclin sur un an, avec une baisse de 13,6% des exportations.

Celles-ci sont notamment plombées par le plongeon des exportations vers les États-Unis, qui ont chuté de 21,1% sur un an, à 7,7 milliards d'euros.

A contrario, les exportations de l'Allemagne vers la Chine s'établissent à seulement 1,1% en dessous de leur niveau d'août 2019.

Les exportations sont en recul de 7,3% et les importations de 22,2% avec le Royaume-Uni, dans un contexte de difficiles négociations entre ce pays et l'UE sur leurs relations post-Brexit.

Après avoir été plombée par les mesures de confinement au printemps, l'économie allemande, très dépendante des exportations, connaît une reprise économique depuis juin.

Mais l'aggravation de la situation sanitaire dans de nombreux pays du monde pourrait de nouveau ralentir la première économie de la zone euro.

"Les nouvelles restrictions instaurées dans de nombreux pays pourraient plomber les exportations allemandes", estime ainsi Carsten Brzeski, analyste pour ING.

En Allemagne, les autorités se sont alarmées jeudi d'un bond "préoccupant" des contaminations de Covid-19 et ont mis en garde contre une "propagation incontrôlée" du virus dans le pays.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.