Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Danois Michael Valgren a enlevé la 53e édition de l'Amstel Gold Race, dimanche à Valkenburg (NED).

Deuxième voici deux ans, le coureur de l'équipe Astana s'est imposé cette fois devant son compagnon d'échappée, le Tchèque Roman Kreuziger, au terme des 263 kilomètres de course.

L'Italien Enrico Gasparotto, qui avait battu Valgren en 2016, s'est assuré la troisième place alors que le champion du monde, le Slovaque Peter Sagan, a réglé le premier groupe de poursuite pour la quatrième place.

Valgren, suivi par Kreuziger, a porté l'attaque décisive à 2200 mètres de la ligne, pour sortir d'un groupe de huit coureurs qui comprenait également son coéquipier danois Jakob Fuglsang.

Sagan, marqué de près, a laissé faire pour contraindre ses compagnons à organiser la poursuite. Mais ni l'Espagnol Alajendro Valverde (5e à l'arrivée), ni Julian Alaphilippe (7e), n'ont bougé et l'écart s'est creusé immédiatement.

Les derniers rescapés (Grmay, Bono, Riesebeeck, Craddock) d'une échappée de neuf coureurs lancée dès les premiers kilomètres ont été repris à seulement 13 kilomètres de l'arrivée.

Le jeune irlandais Edward Dunbar (21 ans), vainqueur du Tour des Flandres espoirs l'an passé, s'est mis en évidence pour sa première participation en prenant part activement à cette échappée.

Valgren, qui est âgé de 26 ans, a enlevé son deuxième succès de la saison après sa victoire, fin février, dans le Het Nieuwsblad. Il n'avait plus couru depuis sa quatrième place, le 1er avril, au Tour des Flandres.

"L'équipe comptait sur moi", a déclaré le Danois. "Dans l'échappée, j'ai eu l'aide de Jakob Fuglsang qui était très fort. Après tous ses efforts, je me devais de gagner".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS