Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La Fédération anglaise (FA) s'est montrée indulgente avec l'attaquant de Manchester City Mario Balotelli.
Elle a renoncé à lui infliger une sanction pour "comportement violent", en plus de sa suspension de trois matches pour le carton rouge reçu dimanche contre Arsenal.
L'Italien a été exclu après avoir reçu deux avertissements pour des actions de jeu répréhensibles, mais il était aussi sous la menace d'une punition plus sévère pour une affreuse semelle sur le Camerounais des "Gunners" Alex Song. La FA a expliqué qu'elle ne pouvait pas prendre de sanction rétrospective dans la mesure où la faute n'était pas passée totalement inaperçue de l'arbitre, qui l'avait sanctionnée d'un simple coup franc.
Parallèlement, Balotelli s'est excusé auprès de son club pour ce quatrième carton rouge en deux saisons. Il a également appelé le sélectionneur de l'Italie, Cesare Prandelli, qui risque de ne pas le retenir pour l'Euro 2012.
"Je regrette beaucoup d'avoir déçu (l'entraîneur Roberto) Mancini et City, a dit l'attaquant dans un communiqué donné par son agent Mino Raiola. Mais j'ai été exclu pour des fautes dans le jeu, par pour une réaction de mauvaise humeur. J'espère ne pas être écarté de la 'Nazionale', la chose la plus importante pour moi".
Le Code éthique érigé par Prandelli exige un comportement irréprochable des sélectionné, et Balotelli a déjà par deux fois été écarté de l'équipe d'Italie pour des suspensions l'ayant frappé en club pour des vilains gestes. Prandelli a fait savoir qu'il attendait de voir les images pour se décider.

ATS