Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Les honneurs pleuvent sur Bradley Wiggins. Le cycliste anglais de 32 ans a été anobli par la Reine Elizabeth, quelques jours après avoir été élu personnalité sportive de l'année en Grande-Bretagne.
Celui qu'on appellera désormais Sir Bradley Wiggins a marqué l'histoire cet été en devenant le premier Britannique à inscrire son nom au palmarès du Tour de France. Il a ensuite décroché la médaille d'or du contre-la-montre aux Jeux olympiques de Londres.
"Je n'aurais jamais imaginé un jour être anobli, c'est un honneur incroyable et j'ai un peu de peine à y croire", a-t-il déclaré selon le site internet de la BBC. "C'est la récompense ultime pour un sportif, être anobli non seulement pour les victoires de cette année, mais aussi pour 12 ans de travail consistant et couronné de succès, avec quatre Jeux olympiques et sept médailles. C'est la reconnaissance de tout ce parcours, et c'est fantastique."
A noter que le patron du cyclisme britannique, Dave Brailsford, a également été anobli, de même que Ben Ainslie, qui a décroché cet été sa quatrième médaille d'or olympique en voile.
Quatre athlètes qui ont brillé à Londres ont obtenu le grade de commandant de l'Empire britannique (CBE), la plus haute distinction après l'anoblissement. Il s'agit de la rameuse Katherine Grainger, de la cycliste Victoria Pendleton et des athlètes Jessica Ennis et Mo Farah.
Par ailleurs, le tennisman Andy Murray a été fait officier de l'Empire britannique (OBE) après ses victoires à l'US Open et en simple aux JO de Londres. Les cyclistes Laura Trott et Jason Kenny, ainsi que la cavalière Charlotte Dujardin, ont aussi reçu un OBE.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS