Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Anthony Ervin a participé au mouvement de boycott de l'hymne américain pour protester contre les discriminations raciales et les violences policières aux Etats-Unis.

Champion olympique du 50 m libre en 2000 et 2016, Ervin a posé le genou droit à terre lorsque l'hymne américain a retenti après la victoire des Etats-Unis dans le relais 4x200 m mixte du meeting Raia Rapida à Rio. Ervin, dont le père, noir, est un ancien combattant de la guerre du Vietman, a fait lundi allusion sur son compte twitter à son geste: "Ce que je veux, c'est sauver des vies et comprendre les inégalités", a-t-il écrit.

Il est le premier sportif issu d'une discipline autre que le football américain, le basket, le baseball et le football, à participer à ce mouvement lancé en 2016 par l'ancien quarterback des San Francisco 49ers Colin Kaepernick.

Le mouvement a repris de la vigueur, en particulier parmi les joueurs de football américain de la NFL, après les critiques virulentes du président américain Donald Trump qui a présenté ce geste comme un manque de respect pour les Etats-Unis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS