Navigation

Anthony Racioppi décisif pour son baptême du feu

Ce contenu a été publié le 08 novembre 2020 - 17:16
(Keystone-ATS)

Anthony Racioppi n'a pas raté ses grands débuts en Ligue 1. Le portier de l'équipe de Suisse M21 a été l'un des grands artisans du nul (1-1) obtenu par Dijon à Metz.

Préféré au Béninois Saturnin Allagbé qui avait été intronisé no 1 après le transfert à Rennes du Sénégalais Alfred Gomis, Anthony Racioppi a frappé très fort d'entrée de jeu avec sa parade à la 7e minute sur un pénalty d'Opa Nguette. Six minutes plus tard, Dijon ouvrait le score avant de concéder l'égalisation à la 21e minute.

Calme, présent dans le jeu aérien et précis dans ses relances, Anthony Racioppi a pleinement justifié la confiance placée en lui par l'entraîneur intérimaire David Linares. A 21 ans, il doit désormais transformer l'essai pour s'installer comme un titulaire à part entière.

Toujours à la recherche d'une victoire depuis le début de la saison, Dijon occupe la dernière place du classement à 2 points de Strasbourg et à 4 points de Lorient et Nîmes. La situation est grave, mais elle loin d'être désespérée pour une équipe qui compte sur deux anciens pensionnaires de Super League, Moussa Konaté et Roger Assalé, pour retrouver un certain venin en attaque.

Partager cet article