Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fabricant d'appareils auditifs Sonova a vu son chiffre d'affaires fortement reculer au premier semestre de son exercice 2011/2012, sous l'effet de la force du franc. Le groupe a par ailleurs confirmé la fermeture de son site vaudois de Lonay.

Sur la période sous revue, Sonova indique mercredi avoir dégagé un chiffre d'affaires de 763 millions de francs, en baisse de 8,2% par rapport au chiffre d'affaires record de 831,5 millions de francs réalisé un an plus tôt.

Le secteur des prothèses auditives, sa principale activité, a généré 724 millions de francs, soit une hausse de 11,4% en monnaies locales par rapport à la même période de l'année précédente. Sur ce montant, 7% reviennent à la croissance organique et 4,4% aux acquisitions. Les effets de change négatifs ont pesé à hauteur de 16,9%.

Suite au rappel d'un produit en novembre 2010, le secteur des implants a pour sa part réalisé des ventes de 39 millions de francs, un montant inférieur à celui de l'exercice précédent, mais néanmoins supérieur aux estimations du groupe.

26 employés

Par ailleurs, le groupe a confirmé la fermeture du site de Lonay, qui compte 26 employés. Cette mesure a été "une décision difficile, mais nécessaire pour consolider notre secteur clé", a commenté le directeur général par interim Alexander Zschokke, cité dans le communiqué.

La fermeture devrait engendrer des charges de restructuration uniques de 3,9 millions de francs et un amortissement exceptionnel de 4,9 millions de francs. Sonova précise que ces charges n'affecteront pas ses perspectives de résultat opérationnel (niveau EBITA) pour l'année 2011/12.

ATS