Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'institut Smithsonian, qui gère le Musée de l'air et de l'espace de Washington, a lancé lundi une campagne pour lever 500'000 dollars. Cette somme est nécessaire à la restauration du scaphandre que portait Neil Armstrong sur la Lune.

C'est la toute première fois que le Smithsonian lance une telle campagne d'appel aux dons pour préserver l'une de ses précieuses reliques. La campagne a été lancée sur le site Kickstarter lundi, jour anniversaire du premier pas posé sur la Lune par Neil Armstrong en 1969 lors du succès de la mission Apollo 11.

En quelques heures, la campagne a levé près de 120'000 dollars. Mais, selon les règles de Kickstarter, le projet doit être financé à 100% avant le 19 août avant que les promesses de dons ne soient effectivement encaissées.

Le Smithsonian espère remettre en état la belle combinaison blanche et le casque de l'astronaute d'ici le 50e anniversaire de ce moment historique, en 2019.

Le gouvernement américain finance l'Institut Smithsonian, qui gère 19 musées et galeries, ainsi que la préservation des collections, mais les expositions temporaires et les restaurations dépendent largement de dons privés.

Le Smithsonian envisage plusieurs autres opérations d'appel aux dons dans le cadre de ses nombreuses collections, et a passé un accord de parrainage avec Kickstarter.

Neil Armstrong est décédé à l'été 2012 à l'âge de 82 ans. La capsule Apollo 11 dans laquelle Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins sont allés sur la Lune est exposée au Musée de l'air et de l'espace de Washington.

ATS