Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La FIFA a levé la sanction imposée à Lionel Messi. L'Argentin avait écopé de quatre matches de suspension pour avoir insulté un arbitre assistant lors du match contre le Chili le 23 mars.

Tout en considérant le comportement de Lionel Messi comme étant "répréhensible", la commission d'appel de la FIFA a estimé que les éléments de preuve disponibles n'étaient "pas suffisants", explique l'instance dans un communiqué. La star du Barça n'aura donc manqué qu'un match de l'Albiceleste dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en raison de cettte suspension, le 28 mars en Bolivie (défaite 2-0).

L'Argentine ne pointe pour l'heure qu'au 5e rang de la zone AmSud, à quatre journées de la fin des éliminatoires. Une 5e place finale l'obligerait à passer par un barrage, face à une équipe asiatique, pour valider son ticket pour la Russie. Lionel Messi n'aurait effectué son retour en sélection qu'à l'occasion de la dernière journée de ces qualifications si sa suspension avait été maintenue.

Sur le moment, l'arbitre brésilien d'Argentine-Chili - match dans lequel Messi a inscrit le but de la victoire sur penalty - n'avait pas compris les propos en espagnol de l'attaquant argentin, énervé après une décision arbitrale. Le capitaine n'avait pas été averti et l'arbitre n'avait pas fait état de l'écart de langage dans son rapport. La sanction avait ensuite été infligée sur la base des images de télévision. Messi avait également écopé d'une amende de 10'000 francs suisses, qui a également été levée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS