Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Berne a finalement changé d'avis: la famille kosovare Selimi, qui vit à Carouge (GE), peut rester en Suisse. L'Office fédéral des migrations (ODM) a pris en compte de nouveaux éléments communiqués par le canton de Genève, qui avait déposé une demande de réexamen du dossier.
"C'est la plus belle journée de ma vie! Je me trouve enfin chez moi!", a déclaré mercredi au téléphone Musa Selimi, visiblement très ému. Ce Kosovar s'est rendu mercredi à 11h00 avec son avocat, Yves Rausis à l'Office cantonal de la population, où la nouvelle leur a été annoncée, a-t-il expliqué, confirmant une information de l'Agence de nouvelles DECAPROD.
Agé de 40 ans, Musa Selimi a passé la moitié de sa vie à Genève, où il travaille dans la restauration depuis treize ans, après avoir eu différents emplois. Son épouse et leurs deux enfants l'ont rejoint en 2005. Bien intégrés, ils auraient dû tous quitter la Suisse le 5 juillet, l'ODM refusant de considérer cette famille comme un cas de rigueur de l'asile, malgré la demande de Genève.
Permis de séjour
Berne reprochait à M. Selimi d'avoir fait venir sa famille clandestinement après son refus, une position confirmée par deux jugements du Tribunal administratif fédéral. Un recours, avec effet suspensif, a été déposé avant l'été par son avocat auprès de la Commission cantonale de recours en matière administrative contre la décision de renvoi.
Dans le courant de l'été, Genève a demandé le réexamen du dossier. L'ODM a revu sa position, considérant qu'il s'agit bien d'un cas de rigueur. "Parmi les nouveaux éléments communiqués par le canton figurent des raisons de santé", a indiqué à l'ATS Marie Avet, porte-parole de l'ODM.
La famille Selimi est ainsi désormais au bénéfice d'un permis de séjour. Celui-ci devra être renouvelé chaque année avant l'obtention d'un permis d'établissement.
La nouvelle a été fêtée mercredi en début d'après-midi dans un café de Carouge. Au bout du lac, de nombreuses personnalités, dont Alain Morisod, ont soutenu la famille Selimi. Celle-ci a aussi reçu des appuis politiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS