Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Neuchâtel Xamax doit faire face à plus de 80 poursuites pour un total de près de 6 millions de francs, selon le site neuchâtelois Arcinfo.ch, qui se base sur un extrait du registre des poursuites.
Les créances de la SA du club, qui atteignaient 3,3 millions à fin septembre, auraient ainsi fortement augmenté en deux mois.
Dans le même temps, la RTS (radio-télévision suisse) annonce que le club présidé par Bulat Chagaev doit près d'un million de francs d'arriérés d'impôts à l'Etat de Neuchâtel. Le gouvernement cantonal aurait discuté récemment de l'affaire et serait prêt, en cas de non règlement de cette ardoise, à déposer une demande de mise en faillite auprès du Tribunal civil neuchâtelois, précise RTS. Toutes les poursuites ont déjà été notifiées, selon le chef des finances cantonales Jean Studer, cité par le site.
Le total de 6 millions de francs de poursuites ne comprend pas tous les retards de paiement, relève Arcinfo.ch. Il faut y ajouter le million d'euros dû au club espagnol d'Almeria pour le transfert de l'attaquant nigérian Kalu Uche, les salaires des employés pour les mois de novembre et décembre et les salaires des anciens employés qui font l'objet d'une convention en conciliation.
Par ailleurs, une somme de près de 800'000 francs pour les frais de sécurité, contestée en justice, est susceptible de venir s'ajouter à cette liste.
L'avocat de M. Chagaev, Me Jacques Barillon, a fait savoir il y a dix jours que son client était déterminé à se battre "pour que son club survive".

ATS