Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La justice russe a prolongé de près d'un mois l'assignation à résidence du metteur en scène et cinéaste russe Kirill Serebrennikov.

KEYSTONE/AP/PAVEL GOLOVKIN

(sda-ats)

La justice russe a prolongé mercredi de près d'un mois l'assignation à résidence du metteur en scène et cinéaste russe Kirill Serebrennikov. Il est accusé de détournements de fonds dans une affaire qu'il a qualifiée d'"absurde".

"La demande des enquêteurs a été acceptée et l'assignation à résidence de Serebrennikov a été prolongée jusqu'au 22 août", a déclaré à l'issue d'une audience la juge Natalia Doudar, citée par l'agence de presse russe TASS.

"Ce qui se passe avec moi et les autres personnes dans cette affaire peut être qualifié d'un seul mot: absurde", a réagi lors de l'audience M. Serebrennikov, cité par l'agence RIA Novosti.

Le tribunal a aussi prolongé jusqu'au 19 septembre l'assignation à résidence de la directrice du Théâtre académique de jeunesse (RAMT) Sofia Apfelbaum, arrêtée dans le cadre de l'enquête visant M. Serebrennikov.

Onde de choc

Cette décision judiciaire intervient au lendemain d'un appel au Festival du spectacle vivant contemporain d'Avignon, en France, pour la remise en liberté du metteur en scène et cinéaste russe. Comme lors du Festival de Cannes en mai, une chaise vide a été placée sur une tribune en hommage à Kirill Serebrennikov.

Arrêté dans la nuit du 21 au 22 août 2017, il est accusé d'avoir détourné via son théâtre près d'un million d'euros de subventions publiques grâce à un système de devis et factures gonflés entre 2011 et 2014.

L'arrestation de Kirill Serebrennikov, qui rejette les accusations de détournement de fonds publics, avait provoqué une onde de choc dans les milieux artistiques russe et international.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS