Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président du CIO Thomas Bach a affirmé dimanche que les attentats qui ont frappé Paris en plein coeur vendredi ne nuiront pas à la candidature de la capitale pour l'organisation des JO d'été 2024.

La Ville lumière est en concurrence avec Budapest, Hambourg, Los Angeles et Rome.

A la question de savoir si les attentats revendiqués par l'Etat islamique dans plusieurs lieux de la capitale française, notamment le Stade de France, pouvaient asséner un coup à la candidature de Paris, Thomas Bach s'est montré clair. "Absolument pas!", a-t-il répondu lors de l'émission Stade 2.

Et d'argumenter: "Absolument pas pour trois raisons. La première est que nous parlons de Jeux qui auront lieu dans neuf ans. Beaucoup de choses vont se passer dans le monde d'ici là. Et j'espère bien que les responsables politiques feront un premier pas à l'occasion du sommet du G20 pour approuver des mesures qui nous permettront de battre le terrorisme et la barbarie. La deuxième raison est que ce n'est pas que la France et Paris qui sont visés, mais l'ensemble de la communauté internationale. Troisièmement, il n'y a pas que le sport qui soit visé non plus, mais tous les événements d'une certaine grandeur."

Paris est une des cinq villes en lice pour l'organisation des Jeux d'été de 2024. La ville hôte sera élue par le CIO en septembre 2017 après un processus en trois phases.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS