Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins 192 personnes ont péri et plus de 200'000 ont été déplacées au Malawi et au Mozambique à cause des inondations qui ravagent la région depuis début janvier, selon un nouveau bilan. De nouvelles pluies sont annoncées dans cette région de l'Afrique.

Au Malawi, "le bilan est actuellement de 176 morts et plus de 200'000 personnes ont été déplacées à cause de la destruction de leurs maisons", a déclaré vendredi le vice-président du Malawi, Saulos Chilima, lors d'une conférence de presse. Il a également parlé d'"au moins 153 disparus". Le dernier bilan était d'une soixantaine de morts, dont 48 au Malawi et 16 au Mozambique.

"Ce à quoi on assiste n'est que le début du commencement des pluies. Le gouvernement appelle la population vivant dans les districts (du sud) exposés aux inondations à se déplacer d'urgence vers des zones plus en altitude pour éviter de nouvelles pertes humaines", a déclaré Paul Chiunguzeni, premier secrétaire à la gestion des catastrophes au Malawi.

Risque d'épidémie

Vu l'étendue de la catastrophe, les autorités sanitaires locales redoutent désormais aussi l'apparition de cas de dysenterie, choléra et fièvre typhoïde.

A Blantyre, capitale économique du Mozambique, les pompes qui amènent l'eau potable sont engorgées par les débris et l'eau courante est coupée depuis plusieurs jours dans certains quartiers.

Des résidents des quartiers pauvres ont été contraints de tirer de l'eau de puits non salubres ou de rivières sales, a constaté l'AFP.

"La situation est très grave. Je ne sais pas si l'on peut dire scientifiquement que c'est du jamais vu, mais ce sont les pires inondations depuis cinq ans au Malawi, sans aucun doute", a expliqué Hein Zeelie, de l'agence onusienne pour la coordination des secours OCHA.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS