Des militants islamistes shebab ont lancé vendredi un véhicule piégé contre un hôtel de la ville portuaire de Kismayo, dans le sud de la Somalie. L'attaque a fait au moins sept morts, selon des sources sécuritaire .

L'attaque a commencé en fin d'après-midi, quand un véhicule piégé a explosé à l'entrée du populaire hôtel Medina, dans le centre de Kismayo. Plusieurs hommes armés sont ensuite entrés dans l'hôtel, mais les forces de sécurité ont rapidement répliqué.

"Nous pouvons confirmer la mort de sept personnes, dont un ancien ministre de l'administration locale et un député. Le bilan pourrait augmenter car l'attaque n'est pas encore finie", a déclaré à l'AFP un responsable sécuritaire, Abdi Dhuhul.

Les shebab ont revendiqué l'attaque contre les "officiels apostats de l'administration du Jubaland". Selon plusieurs sources locales, l'hôtel abritait surtout des hommes d'affaires et des hommes politiques qui étaient en ville pour la préparation de l'élection présidentielle dans la région semi-autonome du Jubaland, prévue fin août.

Chassés de Mogadiscio en 2011, les shebab ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides contre les représentants du gouvernement.

Affiliés à Al-Qaïda, ils ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 20'000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.