Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La hausse au 1er trimestre est surtout imputable au bâtiment (photo symbolique).

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Le chiffre d'affaires du secteur principal de la construction a augmenté en un an de 7,2% au 1er trimestre. Après un "bon millésime 2016", de nombreux facteurs indiquent une consolidation de l'activité à un haut niveau pour 2017, estime la SSE.

Le chiffre d'affaires du secteur principal de la construction en Suisse a atteint 4 milliards au cours des trois premiers mois de l'année. Le bâtiment (+10,2%) s'en est mieux tiré que le génie civil (+4,1%), a indiqué mercredi la Société Suisse des Entrepreneurs (SSE) dans un communiqué.

"Pendant les trois premiers mois de l'année, les conditions météorologiques jouent toujours un grand rôle, raison pour laquelle la hausse du chiffre d'affaires ne doit pas être surestimée", souligne la SSE. En comparaison annuelle, les commandes ont ainsi reculé de 8,1% et les réserves de travail sont en baisse.

La SSE met en exergue que le repli des commandes signifie que l'augmentation du chiffre d'affaires relevée au premier trimestre a été temporaire. Il faut s'attendre à une consolidation à un niveau élevé en cours d'année. Dans l'ensemble, la faîtière table pour l'année en cours sur un volume de constructions analogue à celui enregistré en 2016.

Accroissement des risques

Les facteurs fondamentaux de la branche de la construction - surtout le faible niveau des intérêts et la croissance toujours importante de la population malgré le recul de l'immigration nette - demeurent intacts. La SSE se montre toutefois préoccupée par le fait que la construction de nouveaux logements est depuis quelques années supérieure à ce que le marché peut absorber.

"A moyen et long terme, les risques s'accroîtront sur le marché du logement", avertit la SSE.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS