Mine San José - Luis Urzua, le dernier de 33 mineurs, a été remonté sain et sauf à la surface de la mine chilienne San José mercredi à 21h56 (02h56 en Suisse jeudi), après avoir passé 69 jours bloqué sous terre. Il a été libéré près de 22 heures après le premier de ses compagnons.
Luis Urzua, le chef de quart de l'équipe piégée sous terre depuis un éboulement survenu le 5 août, a été hissé à la surface sous les applaudissements et cris de joie des secouristes en surface alors que retentissait une sirène marquant la réussite du sauvetage historique des 33 mineurs.
Luis Urzua a emergé le dernier d'une nacelle métallique hissée à travers un puits de secours de 622 mètres, une ascension sans encombres comme pour ses 32 compagnons.
Luis Urzua, libéré près de 22 heures après le premier mineur, Florencio Avalos, a comme lui été accueilli en surface par le président chilien Sebastian Pinera. "Je vous félicite, parce qu'en bon capitaine, vous êtes le dernier à sortir", a déclaré le chef de l'Etat.
Avec Sebastian Pinera et les secouristes et autorités présentes, le dernier mineur secouru a entonné l'hymne national chilien.
Derrière Luis Urzua, demeurent six secouristes au fond de la mine, qui doivent encore remonter pour clore définitivement les opérations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.