Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les nouveaux avions de combat devraient être livrés entre 2018 et 2020. Avec la création d'un fonds spécial favorisée par le Conseil fédéral, le peuple pourra se prononcer sur l'acquisition, a assuré mercredi le ministre de la défense Ueli Maurer à la presse.

Le plafond pour l'achat de 22 Gripen reste fixé à 3,1 milliards au maximum. Mais pour optimiser l'offre de la société Saab, le Département de la défense a été chargé de négocier avec le gouvernement suédois. Il semble dans l'intérêt de la Suisse d'acquérir les appareils en même tant que la Suède qui en souhaite 60 à 80, d'où le retard prévisible.

Ueli Maurer part de principe que Berne paiera le même prix que Stockholm pour ces avions. Les Suisses pourront aller tester le prototype du nouveau modèle E/F en mai. Le Parlement suédois devrait se prononcer en décembre l'acquisition des jets.

Plan d'austérité

Les conséquences sur le programme d'économies annoncé par le gouvernement en lien avec l'achat ne sont pas encore claires. Selon le conseiller fédéral, le plan d'austérité fera l'objet d'une prochaine séance du gouvernement.

Avec le report de livraison, il ne sera pas nécessaire de dégager des fonds supplémentaires pour les avions en 2014, mais d'autres départements souhaitent plus d'argent, notamment pour la stratégie énergétique. Les moyens nécessaires aux nouveaux jets devraient pouvoir être dégagés via l'augmentation du plafond de dépenses de l'armée à 4,7 milliards dès 2015.

ATS