Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le FC Sion a perdu une nouvelle bataille judiciaire. Le tribunal de Berne-Mittelland a rejeté la requête de mesures provisionnelles demandées par le club valaisan, concernant la pénalité de 36 points.
L'Association suisse de football (ASF) a exprimé sa satisfaction concernant ce verdict. Mais elle n'a pas souhaité faire davantage de commentaires. Pour sa part, le club de Christian Constantin a dix jours pour faire appel de cette décision devant le Tribunal cantonal bernois. Dans un communiqué, le FC Sion a indiqué qu'il allait déposer un recours "dans les plus brefs délais".
Le tribunal régional de Berne-Mittelland a motivé sa décision dans un long document en allemand de 27 pages. Selon le FC Sion, si les mesures provisionnelles n'ont pas été accordées, tout n'est de loin pas négatif. En effet, le juge civil bernois a conclu que le Comité central de l'ASF avait outrepassé ses compétences en ordonnant le retrait de 36 points. De plus, une telle sanction est contraire aux statuts de l'ASF.
Le FC Sion en conclut que la décision du 30 décembre 2011 est donc potentiellement nulle. Les chances du club de Tourbillon de gagner sur le fond dans ce dossier seraient "très grandes".
Mais en attendant de nouveaux épisodes à cette interminable saga juridico-sportive, le FC Sion reste 9e et barragiste avec - 4 points selon le classement actuel de l'Axpo Super League.

ATS