Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La commission de discipline de la SFL a tranché après les incidents qui avaient mené à l'interruption du derby zurichois le 2 octobre dernier.
Le FC Zurich perd cette rencontre par forfait face à Grasshopper (3-0) et écope d'une amende de 50 000 francs, tout comme son adversaire d'ailleurs. Le FCZ, qui devrait décider en début de semaine prochaine s'il fait appel ou non contre cette sanction, se retrouve ainsi à l'avant-dernière place du classement avec désormais deux longueurs de retard sur GC (8e). Les fans du club du Letzigrund et ceux des Grasshoppers ne pourront par ailleurs pas prendre place dans les deux secteurs qui leur sont réservés lors du premier derby prévu à domicile pour le FCZ dans la deuxième phase du championnat.
Le derby avait été interrompu après qu'un ultra du FCZ avait expédié deux engins pyrotechniques en direction du secteur où avaient pris place les fans de GC, en réaction à une provocation de ces derniers. Des supporters de Grasshoppers, en partie masqués, avaient en effet exhibé une banderole du FCZ apparemment dérobée, avant d'y mettre le feu. Plusieurs ultras du FCZ ont ensuite quitté leur zone afin d'aller en découdre avec leurs rivaux. Devant cette bataille rangée, l'arbitre Sascha Kever a choisi d'interrompre le match à la 78e alors que GC - qui jouait "à domicile" - menait 2-1.

ATS