Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président syrien Bachar al Assad suggère une sortie progressive du conflit dans son pays. Et cela en commençant par mettre un terme aux violences dans les zones les plus meurtries par les affrontements, a dit mardi l'émissaire international Kofi Annan.

Selon le diplomate ghanéen, qui a rencontré lundi à Damas le chef de l'Etat syrien, ce dernier a suggéré "de mettre en place une approche partant de la base dans certaines zones théâtre d'une extrême violence pour tenter d'y contenir la violence puis progressivement de faire cesser la violence dans tout le pays."

L'avis de l'opposition

Kofi Annan, nommé en février envoyé spécial conjoint des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie, a indiqué qu'il allait maintenant partager cette nouvelle approche avec l'opposition syrienne.

Après Téhéran, où il a rencontré le chef de la diplomatie iranienne, Ali Akbar Salehi, l'ancien secretaire général de l'ONU est arrivé mardi à Badgad pour s'entretenir avec le Premier ministre irakien, le chiite Nouri al Maliki, de la situation en Syrie et son impact dans la région.

Selon le ministère français des Affaires étrangères, le diplomate devrait présenter les conclusions de sa tournée mercredi au Conseil de sécurité de l'Onu, à New York.

Elargir les discussions

A Moscou, le vice-ministre des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, a annoncé mardi que la Russie était prête à accueillir une nouvelle réunion du groupe d'action et a fait part de son intention d'élargir les discussions pour inviter d'autres pays.

Le groupe d'action sur la Syrie a annoncé un accord sur les principes d'une transition politique à Damas, jusqu'ici resté lettre morte, à l'issue de sa dernière réunion le 30 juin à Genève.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS