Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Si New York séduit toujours autant, les touristes ont été moins nombreux sur l'ensemble du territoire américain l'an dernier.

KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN

(sda-ats)

Le nombre de touristes aux Etats-Unis a baissé l'an dernier pour la première fois depuis 2009, a indiqué vendredi le Département du commerce américain. Les dépenses des visiteurs ont également reculé.

A 75,6 millions, le nombre de touristes a baissé de 2% par rapport à l'année précédente. Leurs dépenses se sont élevées à 245 milliards de dollars (234 milliards de francs), en recul de 1%.

Le Département du commerce a toutefois indiqué que "les chiffres préliminaires pour 2017 indiquent une augmentation du nombre de visiteurs", sans toutefois fournir de données chiffrées.

La Chine avec 33 milliards de dollars, le Mexique (20,2 milliards), l'Inde (13,6 milliards) et la Corée du Sud (8,6 milliards) ont enregistré une hausse des dépenses de leurs touristes aux Etats-Unis. Pour ce qui est des visites, le nombre de touristes chinois a notamment progressé de 15%, indique le Département du commerce.

Canada en tête

C'est le Canada qui arrive en tête des pays d'origine des visiteurs aux Etats-Unis (19,3 millions) devant le Mexique (18,7 millions), le Royaume-Uni (4,6 millions), le Japon (3,6 millions), la Chine (3,0 millions) puis l'Allemagne et la Corée du sud avec deux millions chacune. La France arrive en 9e position avec 1,6 million de touristes.

La balance touristique en terme de dépenses fait apparaître un excédent de 84 milliards de dollars en faveur de Etats-Unis, c'est-à-dire que les touristes étrangers aux Etats-Unis dépensent plus que les touristes américains à l'étranger.

Selon les statistiques de l'administration du commerce international américaine (ITA), l'industrie du tourisme aux Etats-Unis représente 2,7% du produit intérieur brut et 7,6 millions d'emplois.

ATS