Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barack Obama verrait-il la lumière au bout du tunnel? Le président américain démocrate a pris une nette avance dans les sondages face à son rival républicain Mitt Romney. Tous deux arpentaient mercredi l'Ohio, Etat clé pour l'élection du 6 novembre.

Les sondages nationaux publiés depuis une semaine sont unanimement favorables au président: selon la moyenne calculée par le site de référence "RealClearPolitics", M. Obama a engrangé une avance de 3,7 points sur M. Romney, un écart supérieur à la marge d'erreur.

Pire pour le candidat républicain, à cinq semaines et six jours du scrutin présidentiel, il ne serait choisi que par 43% des électeurs de l'Ohio contre 53% pour le président sortant, selon une enquête réalisée par le "New York Times", CBS et l'Université Quinnipiac. Le sondage corrobore celui du "Washington Post" publié mardi, qui donnait un avantage de huit points au démocrate dans l'Ohio.

L'importance du premier débat

Le républicain semble subir les retombées d'une vidéo volée publiée sur le site du magazine de gauche "Mother Jones", dans laquelle on le voit parler de la mentalité de "victimes" de 47% des Américains ne payant pas d'impôts sur le revenu, selon lui acquis à son adversaire.

Le président américain est élu par des grands électeurs désignés Etat par Etat, un mode de scrutin indirect qui donne une importance démesurée à un club d'une douzaine d'Etats comme l'Ohio, où les candidats consacrent la quasi-totalité de leurs déplacements et budgets publicitaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS