Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Danemark et l'Eire en sont restés à un terne 0-0 à Copenhague en barrage aller de la Coupe du monde. Ce résultat de parité laisse toutes les options ouvertes avant le retour prévu mardi à Dublin.

Les Irlandais ont d'emblée annoncé la couleur: leur première préoccupation était clairement de garder leur cage inviolée. Ils ont donc défendu très bas, tissant un double rideau hermétique devant leur but. Ils ont volontiers laissé le ballon aux Danois à mi-terrain, se bornant à défendre. Et dans cet exercice, les hommes de Martin O'Neill ont effectué un très bon job.

Les inspirations de Christian Eriksen faisaient peur aux Irlandais. Dès que le joueur de Tottenham recevait la balle, il était aussitôt harcelé par deux adversaires. Dans ces conditions, la partie s'est résumée à beaucoup de duels et de gestes imprécis, et très peu d'actions d'éclat.

Les occasions de but ont été fort rares. Le gardien irlandais Randolph a effectué un double arrêt déterminant à la 12e devant Larsen puis Cornelius. Il a aussi repoussé une frappe d'Eriksen (32e) et a été heureux de voir le rebond être mal négocié par Sisto, qui ne cadrait pas sa reprise. En face, l'Eire a bénéficié d'une seule action dangereuse suite à une percée de Christie côté droit, mais le ballon piqué du latéral ne surprenait pas Schmeichel (43e).

Le Danemark se créait une belle chance à la 90e sur une tête de Poulsen, mais Randolph veillait au grain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS