Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barry Callebaut explique le tassement de ses revenus au 1er trimestre de son exercice décalé 2017/18 par les baisses de prix du cacao ainsi que d'autres matières premières, lesquelles ont été répercutées sur les clients (archives).

KEYSTONE/EPA/LEGNAN KOULA

(sda-ats)

Contraint de baisser ses prix, Barry Callebaut a entamé l'exercice décalé 2017/18 dans la retenue. Malgré une vive hausse des volumes, le chiffre d'affaires du chocolatier industriel zurichois a fléchi au 1er trimestre de 0,7% en un an à 1,87 milliard de francs.

Exprimée en devises locales, la contraction des revenus s'est fixée à 3,2%, a indiqué mercredi Barry Callebaut. Le groupe établi à Zurich explique le tassement par les baisses de prix du cacao ainsi que d'autres matières premières, lesquelles ont été répercutées sur les clients.

En volumes, les ventes ont cependant vivement augmenté, soit de 8% à plus de 532'000 tonnes. Sur la période sous revue, close fin novembre, le marché mondial des confiseries chocolatées a crû de 3,1%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS