Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barry Callebaut boucle un excellent exercice 2010/11 (clos fin août), en dépit de la vigueur du franc. Le leader mondial des produits à base de cacao et de chocolat a dégagé un bénéfice net de 258,9 millions de francs, en progression de 9% au regard de la même période de l'an passé.

La hausse du résultat net atteint même 19,8% en monnaies locales, a précisé jeudi le groupe basé à Zurich. Le résultat opérationnel s'est accru pour sa part de 5,7% (+15,3% en devises locales), à 360,6 millions de francs.

Le chiffre d'affaires progresse de 0,7% (+13,3% en monnaies locales) à 4,55 milliards de francs, grâce à l'augmentation des volumes et à la hausse des prix des matières premières. L'ensemble des régions, en particulier les marchés émergents, ainsi que tous les groupes de produits ont contribué à la croissance.

Crise en Côte d'Ivoire

"Ce résultat est particulièrement remarquable, compte tenu de la récente crise en Côte d'Ivoire", souligne Juergen Steinemann, patron du groupe, cité dans le communiqué, faisant allusion à la récente lutte pour la présidence de la République entre partisans d'Alassane Ouattara et de Laurent Gbagbo. Ce pays est le premier producteur mondial de fèves.

Le groupe confirme ses objectifs à moyen terme, dont un volume des ventes de 6 à 8%, lequel s'est inscrit à 1,296 million de tonnes sur la période (+7,2%). Au vu des tourments conjoncturels, il s'attend néanmoins à une croissance plus faible.

ATS