Toute l'actu en bref

Le groupe zurichois Barry Callebaut table sur une poursuite de sa bonne dynamique de croissance (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Barry Callebaut a vu son bénéfice bondir de 31,7% au premier semestre de son exercice décalé 2016/2017 (clos fin février), à 142,1 millions de francs. Le chiffre d'affaires du chocolatier industriel zurichois a gagné 3,3% sur un an, à 3,54 milliards.

La hausse des ventes est principalement attribuable à une gamme de produits plus favorable et à une baisse des prix des matières premières, explique mercredi le groupe dans un communiqué. Le bénéfice a lui profité de la baisse des frais financiers nets et de la forte augmentation du résultat opérationnel (EBIT).

Ce dernier affiche en effet une hausse de 18,8%, à 238,4 millions de francs. Le volume des ventes a lui progressé au total de 1,4%, à 946'782 tonnes au cours des six premiers mois, après avoir reculé de 0,4% au premier trimestre et crû de 3,5% au deuxième.

Le marché mondial des confiseries chocolatées ayant reculé de 2,1%, la croissance a surtout été stimulée par l'externalisation, soit l'intégration réussie de l'usine de Halle, rachetée à Mondelez International. Les marchés émergents et l'activité Gourmet & Spécialités ont aussi apporté leur contribution.

En termes de perspectives, le groupe zurichois table sur une poursuite de la "bonne dynamique". Il confirme ainsi ses objectifs à moyen terme, soit en moyenne pour la période de trois ans de 2015/2016 à 2017/2018, une croissance du volume de 4% à 6% et un EBIT supérieur à la croissance du volume en monnaies locales.

ATS

 Toute l'actu en bref