Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le renouveau de Belinda Bencic se confirme. La St-Galloise a atteint les 8es de finale de Wimbledon, après sa victoire samedi sur l'Espagnole Carla Suarez Navarro (no 27), 6-1 7-6 (7/3).

Trois matches, trois victoires. Belinda Bencic n'avait pas encore connu ça cette année, elle qui n'avait même pas réussi à enchaîner deux succès de suite. C'est dire qu'elle a franchi un palier sur le gazon anglais, et qu'elle peut entrevoir la suite avec optimisme.

Enfin épargnée par les pépins physiques, et avec une confiance qui gonfle au fil des victoires, Belinda Bencic n'a certes pas encore retrouvé son meilleur niveau, qui lui avait permis de grimper jusqu'au 7e rang mondial en février 2016. Reste que l'actuelle 56e mondiale se trouve sur la bonne voie.

Elle l'a encore prouvé samedi sur le court 12 de Wimbledon où, pendant une manche et demie, elle a fait quasiment tout juste, le temps de mener 6-1 3-0. Elle a alors connu une baisse de régime, son jeu se délitant quelque peu, mais pas son envie de gagner. Du coup, c'est "au mental" qu'elle est allée chercher sa qualification.

La St-Galloise a toutefois failli se faire embarquer dans une troisième manche. Elle a même sauvé une balle de set, à 5-4 sur le service de Carla Suarez Navarro, sur laquelle elle a eu beaucoup de réussite, son retour frôlant la ligne. On rappellera qu'elle avait déjà eu très chaud au tour précédent, quand elle avait dû sauver quatre balles de match avant d'évincer l'Américaine Alison Riske.

A l'issue d'une partie où elle aura tout fait, les points gagnants comme les fautes, Belinda Bencic s'est imposée sur sa première balle de match, après 1h25 de jeu.

La no 1 suisse jouera lundi le deuxième 8e de finale de sa carrière à Wimbledon, trois ans après avoir été éliminée par Victoria Azarenka à ce stade de la compétition. Cette année encore, sa tâche s'annonce compliquée sachant qu'elle se frottera à une ancienne no 1 mondiale et finaliste de Wimbledon (en 2016), Angelique Kerber.

Belinda Bencic bénéficie toutefois d'un certain ascendant psychologique sur l'Allemande. Elle l'a battue trois fois en autant de confrontations, la dernière en date en Fed Cup en 2016.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS