Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bienne a fait le break dans la demi-finale des play-off de National League qui l'oppose à Lugano.

Les Seelandais sont allés s'imposer 2-1 à la Resega et mènent 2-0 dans la série. Vainqueur 4-3 après prolongation au Hallenstadion, Berne a pour sa part effacé l'échec initial subi face aux Zurich Lions.

Lugano a raté le coche durant la première moitié du match. Dominateurs, le capitaine Julien Vauclair et ses équipiers ont manqué de réalisme. Ils furent ainsi bien incapables de prifiter d'une période de 63'' de double supériorité numérique, dont ils ont bénéficié juste après qu'un but de Luca Fazzini a été annulé justement pour un hors-jeu à la suite d'un coach challenge" (7e).

Les joueurs du coach Greg Ireland ont certes pu ouvrir la marque grâce à leur quatrième triplette offensive, Vladislav Zorin déviant parfaitement un tir de Stefan Ulmer (24e) pour inscrire son premier but en National League. Mais leur avantage fut de courte durée, la "faute" à l'indiscipline de Maxim Lapierre, puni 77'' plus tard. Bienne faisait parler son jeu de puissance pour égaliser, là aussi sur une déviation, signée Jacob Mikflikier (27e).

Ce premier but seelandais aura d'ailleurs coupé les ailes des Luganais, moins inspirés et moins "saignants" sur le plan physique dans la deuxième moitié du match. Et à la 31e, Toni Rajala et Marc-Antoine Pouliot profitaient d'un puck perdu par Gregory Hofmann pour partir en contre. Le Finlandais inscrivait son 8e but dans ces séries finales en reprenant un rebond accordé par Elvis Merzlikins sur un premier tir armé par le Canadien.

Le vent avait définitiment tourné. Bien regroupée devant un excellent Jonas Hiller, la défense seelandaise a tenu le choc jusqu'au bout. Et Bienne n'est désormais plus qu'à deux succès d'une improbable place de finaliste des play-off.

Bodenmann en héros

Berne est revenu de loin avant d'égaliser à 1-1 face aux Zurich Lions. Le "Z" regrettera ainsi de ne pas avoir su enfoncer le clou après une entame de match parfaite. Les hommes de Hans Kossmann ont ouvert la marque après 35'' de jeu seulement grâce à Reto Schäppi, doublant la mise à la 9e minute sur une réussite de Fredrik Petterson tombée à 5 contre 4.

Mais Leonardo Genoni a évité le pire devant le filet bernois. Le portier international s'est interposé successivement devant Wick (12e) Künzle (13e), le même Pettersson (15e) et Shore (15e). Et c'est un puck perdu dans sa zone par le capitaine zurichois Patrick Geering qui a relancé les actions bernoises, Tristan Scherwey servant Calle Andersson pour le 2-1 (16e). Le bouillant Fribourgeois n'allait pas en rester là. Il était privé d'un but pour avoir dévié volontairement le palet avec son patin, mais signait un nouvel assist quatre secondes plus tard sur le 2-2 marqué par Ramon Untersander (20e).

Berne a pu prendre une première fois les devants dans le deuxième tiers sur une période de supériorité numérique, grâce à Simon Moser (38e). Mais l'avantage du double champion en titre fut de courte durée, Kevin Klein inscrivant le 3-3 une minute plus tard. Les deux équipes ne parvenaient pas à se départager dans le troisième tiers. Et c'est après 7'14'' de prolongation que Simon Bodenmann offrait la victoire au CP Berne, grâce à un assist bien involontaire d'un arbitre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS