Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Bilan financier positif pour les clubs de Serie A

Pour la première fois depuis la saison 1999-2000, les clubs de Serie A ont enregistré en 2016-2017 un résultat net global positif, de trois millions d'euros, rapporte lundi la Gazzetta dello Sport.

Le quotidien souligne cependant l'endettement croissant des équipes du championnat d'Italie.

Sur la saison précédente (2015-2016), les clubs de Serie A avaient enregistré une perte globale de 222 millions d'euros (266 millions de francs), alors que la saison 2014-2015 avait été la plus mauvaise des dix dernières années: 365 millions d'euros (438 mio de frs) de perte, selon le bilan annuel réalisé par la Gazzetta.

Dans le détail, le quotidien sportif italien relève que sur la saison 2016-2017, 11 clubs ont affiché un résultat positif, alors que neuf sont dans le rouge.

Nettement en tête de ce bilan, on trouve Naples, avec un bénéfice de 66,6 millions d'euros, et la Juventus, avec 42,6 millions d'euros. La Lazio Rome complète le podium (+11,4 M). La Sampdoria Gênes et Sassuolo font aussi partie des clubs qui gagnent de l'argent.

Selon la Gazzetta, une partie de ces résultats positifs peut s'expliquer par les fortes plus-values réalisées lors des transferts de Gonzalo Higuain de Naples à la Juventus et de Paul Pogba de la Juventus à Manchester United.

A l'opposé, l'AC Milan affiche une perte spectaculaire de 74,9 millions d'euros (90 mio frs), alors que l'AS Rome est dans le rouge à hauteur de 41,7 millions d'euros. L'Inter Milan perd également de l'argent (-24,6M). La Roma et l'Inter font actuellement l'objet de sanctions dans le cadre du fair-play financier et le Milan ne devrait pas y échapper en fin de saison.

Le chiffre d'affaires global des clubs de Serie A est en hausse, à 2,26 milliards d'euros (2,7 mia frs) contre 2,02 milliards la saison précédente.

Le Gazzetta souligne en revanche l'endettement croissant des clubs, qui a dépassé pour la première fois les deux milliards d'euros (2,1 milliards), contre 1,87 milliard sur la saison 2015-2016.

Le quotidien sportif rappelle également la forte dépendance des clubs italiens aux droits TV, qui représentent 56% du chiffre d'affaires global, contre 22% pour les recettes commerciales et 10% pour les revenus liés au stade et aux jours de match.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.