Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le président de la FIFA Joseph Blatter est certain qu'il arrivera à redorer l'image fortement écornée de l'instance. Il plaide aussi pour la technologie et veut en rester à 32 équipes au Mondial.
"J'aimerais bien finir mon travail à la FIFA, qui n'est pas aussi mauvaise qu'elle n'est présentée dans certains médias et certaines régions du monde." Et le président de se dire "mal compris" par l'Europe, d'où viennent souvent la plupart des critiques à son encontre. "Si je ne remets pas la FIFA sur les bons rails, alors j'aurais failli. Mais je suis certain que j'y arriverai."
Blatter s'oppose surtout à Michel Platini, le président de l'UEFA, sur l'utilisation de la technologie sur la ligne de but, que le Français réprouve. "Nous commençons à la Coupe du monde des clubs, à la Coupe des Confédérations, puis à la Coupe du monde en 2014, mais je ne pense pas que c'est une révolution. C'est une aide à l'arbitre."
Blatter insiste en revanche sur une chose à abolir: la triple peine. "Carton rouge, expulsion, penalty et suspension, c'est même la quadruple peine !", dénonce-t-il. C'est au Board, instance garante des lois du jeu, qui a ouvert le dossier, d'en décider ou pas. Les fautes "sont les mêmes sur toute la surface du jeu: s'il y a une faute dans les 16 mètres, si ça vaut jaune, l'arbitre doit donner jaune, pas rouge", enchaîne-t-il.
Ce n'est pas parce que l'Euro passera en 2016 de 16 à 24 équipes que Blatter envisage également d'augmenter le nombre de participants à la Coupe du monde (32 actuellement). "On ne peut pas. C'est le maximum, 32, c'est une formule mathématique parfaite. On avait des formules avec 24 pays, mais il fallait qualifier les 2e de groupes, meilleurs 3e ensuite... non... c'est clair avec 32, pas plus. Ca fait un mois, c'est déjà beaucoup."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS