Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les avoirs en comptes de virement des banques auprès de la Banque nationale suisse (BNS) ont atteint la semaine passée leur plus haut niveau hebdomadaire depuis fin novembre 2011. En l'espace de 7 jours, ils ont gonflé de 17,9 milliards de francs pour afficher 212,5 milliards le 15 juin.

Commentant les chiffres rendus publics lundi par la BNS, les observateurs estiment que la hausse reflète les opérations sur devises destinées à défendre le cours plancher de 1,20 franc pour un euro fixé le 6 septembre 2011 par l'institut d'émission. La banque centrale ne fournit jamais d'explications quant à ses opérations.

La BNS peut influencer le niveau des avoirs en comptes de virement par des affaires repo et des échanges de devises. Les banques ne perçoivent pas de rémunération pour les liquidités en dépôt auprès de l'institut d'émission. Les avoirs en comptes de virement permettent aux banques commerciales de se couvrir contre les turbulences du marché.

En dépit de la victoire du parti de droite Nouvelle Démocratie, favorable à la politique d'austérité et au maintien de la Grèce dans la zone euro, lors des élections législatives dimanche, le franc est resté sous pression lundi sur les marchés des changes. L'euro se négociait ainsi dans la zone de 1,2010 franc, soit proche du cours plancher que la BNS entend défendre.

ATS