Un ancien partenaire d'affaires de Boris Becker a été débouté par la justice zougoise. Il réclamait 10 millions de francs à l'ancien joueur de tennis allemand.

La Cour suprême du canton de Zoug a rejeté le recours de Hans-Dieter Cleven. Elle confirme ainsi le jugement de première instance du tribunal cantonal de juin 2017.

Les juges estiment que le recourant ne peut pas "pour l'instant" exiger le remboursement de 10 millions de francs de plusieurs prêts d'un montant total de plus de 41 millions, a indiqué mardi la Cour suprême. Le jugement n'est pas encore entré en force et peut faire l'objet d'un recours au Tribunal fédéral.

Les juges sont d'avis que Hans-Dieter Cleven n'a pas démontré qu'il a résilié les prêts ou qu'il a obtenu un accord de résiliation. Il n'a pas non plus apporté de motif pour la résiliation. Le remboursement n'est donc pas exigible actuellement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.