Navigation

Bosnie: vingt mains sur un piano pour battre un record

Dix-huit adolescents bosniens et leurs deux professeurs de musique ont joué ensemble le Galop-Marche d'Albert Lavignac (1846-1916) dans la Bibliothèque nationale de Sarajevo. KEYSTONE/AP/AMEL EMRIC sda-ats
Ce contenu a été publié le 12 décembre 2017 - 19:49
(Keystone-ATS)

Assis ou agenouillés, debout ou à plat ventre sur le piano: dix-huit adolescents bosniens et leurs deux professeurs de musique ont joué ensemble mardi sur un même piano. Ils ont ainsi battu un record du livre Guinness.

Après un entraînement de trois mois, ces jeunes élèves ont joué le Galop-Marche d'Albert Lavignac (1846-1916) dans la Bibliothèque nationale de Sarajevo, incendiée dans les bombardements au début de la guerre intercommunautaire (1992-95) et reconstruite 22 ans plus tard. Chacun n'utilisait qu'une main.

Le record bosnien doit être avalisé. Il est détenu depuis octobre 2014 par 18 jeunes Italiens.

"Un message de paix"

Ce projet a réuni des élèves de 9 à 15 ans, de deux parties de Sarajevo, l'entité croato-musulmane et le quartier serbe. Dans un pays toujours très divisé, ce concert est "un message de paix, d'amour et d'unité", a souhaité Iva Pasic, professeur de musique qui a dirigé la préparation.

Cette oeuvre initialement écrite pour huit mains, a été adaptée par le musicien bosnien Djordje Jovancic, pour pouvoir être jouée à vingt. "Le critère à respecter est de jouer au moins cinq minutes et que pendant ces cinq minutes il y ait les vingt mains sur le clavier", a expliqué Djordje Jovancic.

"Au début c'était très difficile parce qu'il fallait tous trouver sa place autour d'un piano. Mais aujourd'hui, après trois mois de répétitions, je suis très fière de nous", dit Ivana Sagolj, une élève de 14 ans.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.