Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a évolué en hausse une grande partie de la journée vendredi, porté par le rebond des marchés chinois et des espoirs de résolution de la crise grecque, avant de battre en retraite sur fond de prudence des investisseurs.

A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,38% (-75,67 points) à 19'779,83 points.

Sur la semaine qui vient de s'achever, l'indice a perdu 3,70%, ébranlé par le non au référendum grec et la débâcle des places financières chinoises.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part fini sur un gain de 0,23% (+3,66 points) ce vendredi, à 1583,55 points.

La séance a une nouvelle fois été très active avec 2,7 milliards de titres échangés sur le premier marché.

Au moment de la fermeture à 8h00, le dollar valait 121,98 yens, plus haut que la veille à la clôture, tout comme l'euro qui oscillait autour de 135,70 yens.

ATS