Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Bourse suisse: le SMI en nette hausse après l'annonce chinoise

La Bourse suisse a terminé la semaine en nette progression de 1,38%. Après avoir déjà été bien orienté au départ, le SMI a renforcé ses gains dans l'après-midi et clôturé la semaine également sur une hausse.

La baisse surprise des taux annoncée par la banque centrale chinoise, en réaction aux inquiétudes conjoncturelles, est encore venue gonfler les voiles de la place helvétique. Une décision qui accorde une nouvelle bouffée d'optimisme aux Bourses dans les quatre coins du monde.

La veille, le marché avait déjà nettement progressé (+2,17%), faisant plus que compenser les pertes essuyées entre lundi et mercredi.

Les propos tenus par le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, qui a évoqué la poursuite d'une politique monétaire accommodante, se sont avérés plus tranchés que ce qu'avaient anticipé les intervenants, dit-on dans les milieux boursiers.

Les commentateurs les plus optimistes y ont vu le coup d'envoi d'un rally de fin d'année, les autres estiment que le creux de la vague est passé.

Le SMI a terminé sur un gain de 1,38% à 8910,52 points. En comparaison hebdomadaire, il en a résulté une hausse de 2,2%. Le SLI a pris 1,84% à 1335,60 points et le SPI 1,37% à 9108,52 points. Parmi les 30 blue chips, seule Syngenta a terminé (tout juste) en baisse.

Schindler monte

Schindler a occupé le devant de la scène, avec une progression de 3,2% dans le sillage de la publication de ses résultats sur neuf mois. La copie présentée par le fabricant d'ascenseurs et de tapis roulants a plus ou moins comblé les attentes des analystes, même si les objectifs annuels contiennent quelques doutes.

Schindler a été soutenu de plus, comme d'autres cycliques bien implantés en Asie tels qu'ABB (+3,1%) et LafargeHolcim (+2,5%), par la baisse des taux en Chine. Ces derniers occupaient les deux premières marches du podium des blue chips.

Ces deux derniers jours, ABB a bondi de plus de 5%, après une évolution souffreteuse mercredi suite à la publication de sa performance trimestrielle.

Les bancaires ont été également bien recherchées. UBS (+2,8%) et CS (+2,5%) ont progressé encore davantage que Julius Bär (+2,0%).

Le titre CS s'est remis en partie des pertes essuyées depuis le début de la semaine. Mardi, le numéro deux bancaire helvétique avait dévoilé des chiffres trimestriels décevants et des informations sur sa nouvelle stratégie.

Aryzta a fini la séance dans le haut du tableau (+2,7%). L'action s'était déjà raffermie la veille après la publication des chiffres étonnamment bons de McDonald's.

Cicor et Mikro baissent

Les poids lourds Novartis (+1,1), Roche (+1,4%) et Nestlé (+0,9%) ont terminé plus ou moins dans la moyenne. Comme il fallait s'y attendre, le retour de la propension au risque des investisseurs n'a pas été favorable aux valeurs défensives.

Le fait que Novartis, dont les résultats trimestriels sont attendus mardi prochain, ait reçu du Comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) une recommandation positive pour deux médicaments, est resté quasiment sans effet.

Galenica (+1,5%) a été freiné par une recommandation "black label" de l'Autorité américaine du médicament (FDA) pour Patiromer, que le groupe veut commercialiser hors des Etats-Unis et du Japon.

En queue de peloton, on retrouve au côté de Syngenta également Zurich et Swiss Life (+0,1% chacun).

Sur le marché élargi, Evolva s'est étoffé de 3,4%, après un commentaire positif de Credit Suisse. Also (+3,5%) a reçu la veille le feu vert de la Commission européenne pour le rachat du groupe polonais PC Factory. CFT a terminé en hausse de 1,8% après la publication de ses chiffres de ventes.

Cicor (-2,4%) et Mikron (-1,1%) ont terminé la semaine dans le rouge, tous deux après des avertissements sur résultats. Le groupe industriel Cicor a raboté ses objectifs 2015 et annoncé des mesures de restructuration en Suisse.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.