Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Commission européenne a approuvé jeudi la mégafusion du numéro un mondial des matières premières Glencore et du groupe minier Xstrata. Glencore doit cependant mettre fin à ses contrats en Europe avec le numéro un mondial du zinc, le belge Nyrstar.

Gardienne de la concurrence en Europe, la Commission s'inquiétait que cette mégafusion entre les groupes zougois ait des conséquences sur le marché du zinc et ne favorise une hausse des prix de ce métal très utilisé dans l'industrie.

Glencore est le plus gros fournisseur de zinc sur le Vieux Continent grâce à un accord avec Nyrstar, dont il est un actionnaire. De son côté, Xstrata est le deuxième producteur de zinc en Europe et détient une importante fonderie en Espagne et une plus petite en Allemagne.

Afin d'obtenir le feu vert de la Commission, les deux groupes ont accepté de "mettre fin aux accords avec Nyrstar, de ne pas acheter directement ou indirectement de zinc auprès de Nyrstar pendant une période de dix ans et de ne pas se lancer dans des pratiques restreignant les activités de Nyrstar dans le secteur du zinc".

Glencore s'est également engagé à céder la part de 7,8% qu'il possède dans le groupe belge spécialiste mondial du zinc. La fin des relations entre Glencore et Nyrstar ramène la part du duo Glencore-Xstrata sur le marché européen du zinc à 40% au lieu de 50%.

200 milliards de chiffre d'affaires

Après le feu vert de Bruxelles, la fusion devra également être approuvée par les autorités de la concurrence en Afrique du Sud et en Chine, deux des principaux marchés pour la production et le commerce des matières premières.

L'union des deux groupes donnera naissance à un mastodonte qui a généré l'an passé un chiffre d'affaires cumulé de près de 200 milliards de francs, soit deux fois celui du numéro un mondial de l'alimentation Nestlé. En joignant ses forces à son voisin Xstrata, Glencore vient lutter sur les terres des anglo-australiens BHP Billiton et Rio Tinto ainsi que du brésilien Vale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS