Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le patron a changé de nom !

Lucien Favre et Borussia Dortmund ont marqué les esprits lors de la 11e journée de Bundesliga, revenant deux fois au score pour finalement s'imposer 3-2 dans le choc au sommet que toute l'Allemagne attendait face à Bayern Munich.

Cette cinquième victoire de Favre devant le Rekordmeister permet au BvB de désormais compter... sept longueurs d'avance sur les Bavarois au classement ! Un écart qui, s'il n'est de loin pas encore décisif, n'en demeure pas moins significatif.

Deux hommes se sont rendu coup pour coup à Dortmund samedi: Robert Lewandowski, auteur des deux buts munichois (26e et 52e) en trompant Marwin Hitz (Roman Bürki s'est blessé en Ligue des champions cette semaine), et Marco Reus, auteur des deux égalisations gelb-schwarz. L'homme en forme de Lucien Favre - neuf buts lors de ses onze derniers matches toutes compétitions confondues - a marqué sur un penalty qu'il avait lui même obtenu bien malicieusement puis a réussi une demi-volée aussi compliquée que nécessaire.

Parce que Reus avait des choses à se faire pardonner après avoir galvaudé deux immenses occasions en se présentant seul face à Manuel Neuer à la 10e puis en se faisant contrer par Joshua Kimmich alors qu'il avait le but vide et ouvert à la 59e.

Dominé dans le jeu - surtout en première période - et pas toujours aidé par sa jeune charnière Manuel Akanji - Dan Axel Zagadou de loin pas irréprochable sur les réalisations du Bayern, le Borussia a impressionné par sa science de la verticalité et sa capacité à déployer ses forces vers l'avant. Jusqu'à faire exploser de joie le fameux mur de supporters à la 73e par l'intermédiaire de Paco Alcacer, entré en cours de seconde mi-temps.

Si Dortmund a relégué Munich à sept points, il n'en compte que quatre d'avance sur le plus "suisse" des clubs allemands, Borussia Mönchengladbach. Yann Sommer, Nico Elvedi, Michael Lang et Denis Zakaria (entré à la 68e) se sont imposés 3-1 chez Werder Brême, grâce à un triplé de Pléa. Il ne manquait finalement que Josip Drmic, qui n'était pas convoqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS