Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

BVZ Holding a vu son chiffre d'affaires reculer durant l'exercice 2010/2011, clos à fin octobre. La compagnie de chemins de fer valaisanne explique ce ralentissement par la conjoncture difficile et la force du franc. Elle procédera néanmoins à d'importants investissements.

La baisse par rapport à l'année précédente atteint 6,1% pour le Glacier Express et 5,6% pour la ligne du Gornergrat, a indiqué vendredi la compagnie. Dans le trafic régional en revanche, le chiffre d'affaires a continué de progresser, à hauteur de 3,2%. Cette tendance est liée à l'ouverture du tunnel de base du Lötschberg.

Les marchés allemand et asiatiques sont ceux qui ont le plus reculé, malgré une croissance du nombre de voyageurs en provenance de la Chine. Le transport de voitures à travers le tunnel de la Furka a aussi régressé (-2,7%) en raison de l'ouverture précoce des cols alpins. Le trafic des marchandises a connu, lui, une hausse de 5,2%.

Commande de 106 millions

BVZ Holding investira ces prochaines années 106 millions de francs dans le matériel roulant et les infrastructures pour répondre aux besoins du trafic régional. A partir de décembre 2014, elle prévoit en effet d'augmenter les capacités et les cadences horaires entre Fiesch et Zermatt et entre Brigue et Zermatt.

BVZ Holding investit également dans un projet immobilier à Viège, via sa filiale BVZ Asset Management, ce qui permettra à l'entreprise d'accroître considérablement son portefeuille immobilier.

ATS