Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La caméra CLUPI, fixée à l'extérieur du robot, servira aux prises de vues rapprochées d'échantillons de roches martiennes.

Université de Bâle/Florian Moritz

(sda-ats)

Des chercheurs bâlois testent actuellement une caméra à haute définition qui sera installée sur le robot de la mission ExoMars. Le décollage est prévu pour 2020.

La mission ExoMars 2020, de l'Agence spatiale européenne (ESA) et de son homologue russe Roskosmos, prévoit l'envoi d'un robot mobile sur la planète rouge pour forer le sol martien afin de chercher des traces de vie passée.

Le robot devra forer le sol à plus de 1,50 mètre, là où les radiations ne passent plus. Il effectuera au total huit forages pendant sa mission de six mois. Ses instruments devraient ensuite lui permettre d'analyser si ce qu'il a tiré du sol est une trace de vie.

Un de ces instruments sera le Close-Up Imager (CLUPI), une caméra à haute définition pour prises de vues rapprochées, a indiqué mercredi l'Université de Bâle. Il sera fixé à l'extérieur du robot explorateur et servira pour ainsi dire de loupe afin d'examiner les échantillons.

Paysage martien

L'équipe de Nikolaus Kuhn procède actuellement à des tests au Centre technologique de Witterswil (SO). Avant son voyage de neuf mois, la caméra développée par le Space Exploration Institute à Neuchâtel doit encore être optimisée.

Un paysage martien a été recréé sur une trentaine de mètres carrés avec des sédiments, de la caillasse et une lumière simulant les conditions attendues sur la planète rouge. Le Pr Kuhn et son équipe seront également en première ligne lorsqu'il s'agira d'analyser les données fournies par le robot, qui devrait se poser sur Mars le 19 mars 2021.

L'ESA avait présélectionné en mars 2017 deux sites d'atterrissage potentiellement intéressants car riches en argile. Pour tenter de débusquer des indices de molécules organiques vieilles d'environ 3,6 milliards d'années, l'endroit doit être composé le plus possible de roches très anciennes.

ExoMars 2020 a été précédée par la mission ExoMars 2016. Celle-ci s'était soldée par la mise en orbite réussie de la sonde TGO, mais aussi par le crash de l'atterrisseur test Schiaparelli à la surface de Mars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS