Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les adversaires du projet controversé d'oléoduc géant entre les Etats-Unis et le Canada ont remporté une victoire jeudi. L'administration Obama a décidé d'étudier un nouveau tracé. Le Premier ministre canadien Stephen Harper s'est dit "déçu".

Après des mois de bataille, le département d'Etat a invoqué des inquiétudes concernant des zones naturelles fragiles dans l'Etat du Nebraska pour temporiser sur ce dossier controversé. L'oléoduc serait long de 2700 km entre la province canadienne d'Alberta et le golfe du Mexique.

Concrètement, la décision finale est repoussée de fin 2011 au premier trimestre 2013, soit bien après l'élection présidentielle américaine de novembre 2012. Plusieurs membres de l'opposition républicaine ont aussitôt accusé le président Barack Obama d'avoir pris une décision en ayant seulement en tête sa réélection.

Le Premier ministre canadien Stephen Harper s'est dit "déçu" par la décision de l'administration Obama de repousser son verdict concernant cet oléoduc reliant le Canada au Texas. Il a rappelé que ce projet allait créer des milliers d'emplois et "des milliards de dollars en croissance économique des deux côtés de la frontière"

ATS