Navigation

Caritas publie son nouveau manuel sur la pauvreté en Suisse

Ce contenu a été publié le 01 juillet 2014 - 08:40
(Keystone-ATS)

En Suisse, plus d'un million de personnes vivent dans des conditions précaires. Caritas suit attentivement les mesures de lutte contre la pauvreté et publie un ouvrage de référence, le deuxième du genre sur cette thématique.

Vivre dans la pauvreté, ce n'est pas seulement avoir des difficultés financières. C'est par exemple s'abstenir de prendre un rendez-vous chez le médecin pour éviter des frais, c'est n'avoir aucune formation, aucune perspective ou un statut de séjour incertain. C'est surtout se mettre à l'écart de la vie sociale, selon Caritas.

Le "Nouveau manuel sur la pauvreté en Suisse" de Claudia Schuwey et Carlo Knöpfel a été présenté mardi à Berne. Cet ouvrage de 286 pages, disponible en français et en allemand, rassemble faits et chiffres ainsi que les mécanismes de la pauvreté et de la sécurité sociale.

Choc en 2006

Le premier manuel de Caritas sorti en 2006 avait suscité un choc dans les milieux politiques en révélant l'ampleur de la pauvreté en Suisse. Depuis, des mesures ont été prises. La Confédération a lancé en 2013 un Programme national de prévention de lutte contre la pauvreté et les cantons s'y sont mis aussi.

Mais aujourd'hui, maints cantons sont confrontés à des difficultés financières. Au lieu de relever les impôts, ils sont tentés de couper dans les prestations de l'aide sociale, relève l'ONG.

Le manuel de Caritas décrit les évolutions les plus récentes et pose la question: les efforts de l'Etat suffisent-ils à prévenir la pauvreté ou à la vaincre durablement? L'ouvrage propose des pistes de réflexion.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.