Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Caviezel 3e du Super-G de Lake Louise, Jansrud s'impose

Mauro Caviezel a pris une excellente 3e place lors du Super-G de Lake Louise. Le Grison signe le deuxième podium de sa carrière dans une course remportée par Kjetil Jansrud devant Vincent Kriechmayr.

Superbe Mauro Caviezel. Seulement 24e de la descente disputée la veille, le coureur de 30 ans a fait aussi bien qu'en mars 2017 à Aspen avec une troisième place. A croire que le continent nord-américain convient bien à son type de ski. On savait que le Grison était à l'aise sur cette piste canadienne, mais il a bien failli créer une plus grande surprise lorsqu'il a coupé la 3e cellule chronométrique avec un centième d'avance sur Jansrud. Mais sans doute que le poids plus important du Norvégien lui a permis de grappiller ces quelques mètres d'avance en fin de parcours.

Car oui, Kjetil Jansrud n'a laissé à personne le soin de lui voler sa couronne de l'an dernier. Les Norvégiens sont d'ailleurs invaincus dans l'Alberta depuis 2011 entre Svindal et Jansrud. On s'attendait d'ailleurs à une revanche des battus de la descente disputée dans des conditions un peu particulières avec un vent de face qui s'est levé après le passage des premiers concurrents. Kjetil Jansrud s'est imposé en patron pour son 22e succès en Coupe du monde, le 12e dans sa discipline de prédilection. Le Norvégien a réussi à conserver 0''14 de bonus sur Vincent Kriechmayr, le seul à avoir véritablement su s'adapter aux conditions du samedi (4e de la descente) et du dimanche.

Les autres skieurs helvétiques ont rendu une copie conforme aux attentes. Favori de la descente remportée par l'Autrichien Max Franz et seulement 6e au final, Beat Feuz est généralement moins performant en Super-G. Excellent au sortir du Fallaway, le Bernois a perdu trop de temps sur la partie sommitale du tracé pour se classer 10e à 0''97. Autre Suisse à s'insérer dans le top 15, Carlo Janka. Le Grison a besoin de kilomètres après sa déchirure des ligaments survenue l'an dernier. Et lorsqu'il s'agit de skier avec l'instinct, "Iceman" est toujours dangereux. Cette 15e place est encourageante pour la suite de sa saison.

Belle surprise que la 19e place de Stefan Rogentin à 1''44 de Jansrud. Course plus compliquée en revanche pour Thomas Tumler, 23e. Deux rangs derrière on retrouve le tout jeune Marco Odermatt qui découvre les pistes de Coupe du monde. Niels Hintermann est le 7e Suisse dans les points avec la 28e place.

Le Cirque blanc masculin va maintenant mettre le cap sur les Etats-Unis et Beaver Creek pour le traditionnel triptyque Super-G, descente et géant dans le Colorado.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.