Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Natation - Dominik Meichtry s'est qualifié pour la finale du 200 m libre des Championnats d'Europe à Debrecen. Il réalisé le 4e temps des demi-finales (1'48''35), de quoi espérer briller en finale de mercredi.
Le meilleur nageur helvétique est passé par tous les états d'âme en Hongrie mardi. A la mi-journée, en séries, il était passé très près de l'élimination en ne réalisant que le 17e chrono (1'50''20). Mais comme seuls deux nageurs par pays au maximum sont admis en demi-finale (sur quatre partants d'une même nation possibles en séries), trois concurrents classés devant Meichtry ont dû laisser leur place, ce qui a permis au St-Gallois de franchir le cap.
En demi-finale, le sixième des JO de Pékin est apparu nettement mieux réveillé. Il est parti comme une torpille, virant en tête aux 50 m puis encore aux 100 m, au couloir 1, avant de boucler sa demi-finale au 3e rang, au 4e à l'addition des deux courses. Troisième sur le papier sur la base des temps d'engagement, Meichtry est donc finalement à sa place. Il aura une carte à jouer en finale, sur ce qui constitue sa discipline de prédilection, même s'il ne s'est pas présenté à Debrecen parfaitement reposé après une phase d'entraînement intensive.
Le meilleur temps des demi-finales a été signé par le Hongrois Dominik Kozma (1'47''59). Il faudra bien sûr aussi compter sur l'Allemand Paul Biedermann, recordman du monde, vainqueur lundi du 400 m et qui a nagé en 1'47''39 en séries.
Le Zurichois David Karasek s'est montré décevant sur 4 x 100 m 4 nages. Chronométré en 2'04''00 en séries, il a nettement manqué la qualification pour les demi-finales, restant à deux secondes et demie de son record personnel. En séries du 100 m libre, la Zurichoise Danielle Villars a amélioré son meilleur temps en 56''67, mais il lui a manqué sept dixièmes pour aller en demi-finales.

ATS