Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La coalition rebelle centrafricaine Séléka a annoncé samedi avoir pris deux nouvelles villes en Centrafrique vendredi. Cette offensive intervient au lendemain de l'appel des chefs d'Etats d'Afrique centrale à la négociation.

Les rebelles de la coalition Séléka ont pris les armes depuis dix jours et se sont emparé de plusieurs villes du nord de la Centrafrique pour revendiquer notamment "le respect" de différents accords de paix signés entre 2007 et 2011, prévoyant notamment un processus de désarmement et de réinsertion des ex-combattants.

Vendredi, les rebelles avaient pourtant assuré qu'ils suspendaient leurs opérations "afin de donner une chance au dialogue". Les chefs d'Etats de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) s'étaient réunis à N'Djamena pour discuter en particulier de la crise centrafricaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS