Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Volleyball - Le Lausanne UC s'est qualifié pour les quarts de finale de la Challenge Cup.
A Dorigny, les Vaudois ont battu Tallinn au terme du Golden Set (15-12), après avoir pourtant perdu 2-3 la partie (3-2 à l'aller). Une partie mémorable qui permet aux universitaires d'égaler leur meilleur résultat sur la scène européenne. Un record vieux de 29 ans.
Une entame de partie complètement ratée aurait toutefois pu coûter cher aux Vaudois qui ont commis l'erreur de se mettre sous pression. "Je ne sais pas ce qui a pu se passer", a analysé l'attaquant lausannois Yohan Chandon. "Ils sont simplement mieux entrés dans le match que nous."
Après ce premier set catastrophique dû au stress, la deuxième manche a été caractérisée par le manque de concentration des Lausannois. Les trois balles de set manquées à 24-21 en sont la preuve, tout comme le 0-4 partiel concédé aux Estoniens en cours de 2e set. Un non-match, un manque de dynamisme, une absence d'envie qui ne présageaient rien de bon.
Ce LUC désastreux et voué à une soirée des plus décevantes a changé de visage avec l'entrée en jeu de Miro Grün. L'attaquant tchèque, associé aux centraux Samuel Büchi et Richard Seifert, a totalement renversé le cours de cette partie devenue palpitante. Un niveau de volleyball enfin digne de la Coupe d'Europe a permis aux Lausannois d'arracher l'égalisation (2-2).
Le LUC perdait certes le cinquième set, mais il parvenait à arracher la victoire au terme d'un Golden Set des plus tendus (15-12).

ATS