Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le LS passera les fêtes avec six points d'avance en tête de la Challenge League. La formation de Fabio Celestini a remporté le choc au sommet de la 18e et dernière journée de l'année contre Wil (3-0).

Il y a eu deux LS sous le doux soleil de la Pontaise. Le premier, malheureusement trop vite disparu, a existé le temps pour les Vaudois d'ouvrir la marque, sur un penalty sans doute généreux transformé par Jocelyn Roux à la 12e. Jouerie, maîtrise, sérénité: l'équipe de Fabio Celestini semblait bien partie pour régaler les 5185 spectateurs. Sauf que...

Les Lausannois ont par la suite montré un visage bien moins conquérant, largement dominés dans la bataille physique imposée par des Saint-Gallois tout sauf extravagants. Une chose est sûre: le FC Wil de Kevin Cooper n'est pas plus inventif que ne l'était le Servette FC du coach anglais. Un 4-4-2 à plat brut de décoffrage, souvent (f)rigide, qui n'a finalement à offrir que son engagement athlétique et le talent de quelques individualités. Surtout celui du meneur de jeu Gjelbrim Taipi, 22 ans et ancien international espoir albanais.

Le stratège de Wil a été l'homme le plus dangereux pour le portier Thomas Castella. En armant un splendide coup franc qui a terminé sa course sur le poteau (33e) et en menant une action de rupture au terme de laquelle, cependant, il a tergiversé, ainsi que Maroufi (51e).

Un peu plus vif après cette dernière alerte, le LS a retrouvé quelques inspirations dans la foulée et a pu reprendre pied, aidé dans sa tâche par l'expulsion de Lombardi à la 63e (deuxième avertissement). C'est Numa Lavanchy (73e) et Nicolas Gétaz (79e) qui ont assuré la victoire, profitant du découragement, de l'énervement et de la frustration de l'adversaire. Pas de doute, Lausanne-Sport peut rêver de promotion.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS