Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'embellie survenue en 2011 dans le revenu des agriculteurs suisses n'aura pas duré. Selon les premières estimations de l'Office fédéral de la statistique (OFS), le revenu du secteur agricole est reparti à la baisse en 2012, de 3,7% par rapport à l'an dernier.

En 2011, les revenus agricoles avaient nettement augmenté. Une exploitation gagnait en moyenne 59'500 francs, soit 7,8% de plus qu'en 2010.

Brusque retour sur terre cette année. Le revenu du secteur agricole, qui rémunère principalement le travail et le capital des familles paysannes, est estimé pour l'année 2012 à plus de 2,6 milliards de francs, soit une baisse de 3,7% par rapport à 2011 (-101 millions de francs), écrit l'OFS mardi.

En sus de piètres récoltes dues à la météo, l'agriculture helvétique pâtit également d'une offre en porcs demeurant élevée en dépit d'une baisse saisonnière en août. Conséquence: la pression s'accroît sur ce marché déjà tendu. Les prix se sont effondrés de quelque 8%.

La valeur de la production porcine, soit plus d'un sixième de la production animale, s'est ainsi affaissée de 7,3% tandis que celle issue de l'ensemble de la production animale a régressé de 1,7%.

Chute du prix du lait

Autre pilier de la production animale, le revenu du lait a flanché de 1,6%. D'après les premières estimations, le volume de lait mis en vente cette année a crû de 3%, alors que le prix moyen s'est écroulé de 4,5%.

La valeur de production totale est estimée à près de 10 milliards de francs, soit une baisse de 1,9% par rapport à l'année précédente. Les contributions publiques, à savoir les paiements directs, ont augmenté de 0,5%, tandis que les coûts de production ont diminué de 0,7%, précise l'OFS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS